Clairière UXELLIA

Notre Clairière Uxellia célébrera Samonios le dimanche 12 Novembre è.v.

Entre Imbolc – Alban Eilin – comment se nourrir ?

Entre Imbolc – Alban Eilin – comment se nourrir ?

Message par Kaouenn Gwenn le Jeu 5 Mar - 21:49

J’ai eu l’idée de réunir notre savoir sur le thème de la nutrition saisonnière. Je propose qu’on systématise par périodes entre les fêtes. En ce moment on est entre Imbolc et Alban Eilin. C’est la sortie de l’hiver, début de printemps. Les vitamines manquent, c’est la période la plus difficile pour les peuples sauvages. Comment se ressourcer ?
J’attends avec impatience vos réponses.


On m’a parlé récemment de jus de bouleau, c’est justement en mars qu’on le tire. Je ne savais pas que c’était connu en Europe occidentale, le bouleau étant l’arbre préféré des slaves et en URSS la production de jus de bouleau était très forte et il était très peu cher.
 
Re: Entre Imbolc - Alban Eilin - comment se nourrir ?
par Gwyon Le Ven 1er Mai à 8:57
 
Les Vates, et même les Disciples Vates, devraient pouvoir apporter leurs idées, suggestions, expériences. Car la connaissance des plantes dans le but de soigner de façon naturelle, la phytothérapie, devrait être l'une des bases de l'enseignement.

Déjà, pour commencer, il faudrait établir la différence existant entre jus de bouleau et sève de bouleau.

Le jus de bouleau est obtenu à partir des jeunes feuilles du bouleau : c’est un extrait aqueux. Comme il s’agit de traiter les jeunes feuilles, c’est naturellement au tout début du Printemps qu’il faut le faire.


La sève de bouleau est, comme son nom l’indique, la sève, c’est-à-dire le liquide nourricier qui monte dans les branches pour nourrir bourgeons et feuilles. On la récupère en perçant l’écorce de l’arbre, soit en la laissant couler dans un récipient fixé juste en-dessous de la « blessure », soit en y introduisant un petit tube amenant la sève qui s’en écoule directement dans le récipient.

Dans les deux cas, jus et sève se consomment au Printemps, alors que les principes actifs sont les plus forts dans la Nature. Sachant que la sève possède des vertus beaucoup plus affirmées que la décoction. Certains les préconisent lors des périodes transitoires, au début du Printemps et au début de l’Automne. Mais la pratique la plus courante se situe pendant les trois semaines du  début du Printemps, donc en Mars, lorsque, pour la sève par exemple, la production – par l’arbre – est la plus forte et la plus riche en minéraux et oligo-éléments. Car l’organisme a besoin de retrouver équilibre et vitalité après la période hivernale fragilisante.


Les vertus :

  • Drainage et hydratation de l’organisme
  • Action diurétique et dépurative
  • Activation de l’élimination
  • Détoxifiant
  • Action sur l’arthrite, arthrose, calculs rénaux, mais aussi sur les problèmes de peau (eczéma)


01/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres